Rechercher dans ce blog

mardi 27 janvier 2015

Les livres que....


Les livres que je n'ai pas lus

Les livres que je n'ai pas lus, n'allez  pas croire, auteurs, qu'ils soient  lettre morte, pur néant , pour citer  l'Etre et le Néant. Bien au contraire (que cela une bonne fois soit dit) ils sont comme en suspension dans mes projets de lecture puisés dans la littérature universelle dont parle Borgès, in  la Bibliothèque de Babel ou  encore Umberto Ecco  dans la bibliothèque  médiévale du Nom de la Rose. Ils existent par mots -Les Mots, toujours  Sartre!- par groupes de mots, par phrases entières dans certains cas-aussi étranges que L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr Hyde. Mais il y a autour d’eux tant de vain bavardage, ils sont pris dans une telle surabondance de matière imprimée, qu'à vrai dire, malgré tous mes efforts, bien que je sois Fort comme la Mort, je n’ai pas encore réussi à les sortir des rayons . Le monde  (selon Garp ) (ou le Meilleur des Mondes )  en fait me paraît rempli de  folliculaires   ce qui fait de ma vacuité une longue Recherche du temps perdu, une longue Recherche  de l'Absolu , ma quête du Graal et de  tous les  Fragments du Narcisse  , inexorablement dérobés à mes lectures futures .

Marcelle B .A .BA Traité sur les livres que je n'ai pas lus 


http://www.leseditionsdeminuit.eu/f/index.php?sp=liv&livre_id=2514




Texte initial/Zazipo

Les livres que je n’ai pas écrits, n’allez surtout pas croire, lecteur, qu’ils soient pur néant. Bien au contraire (que cela une bonne fois soit dit) ils sont comme en suspension dans la littérature universelle. Ils existent dans les bibliothèques, par mots, par groupes de mots, par phrases entières dans certains cas. Mais il y a autour d’eux tant de vain remplissage, ils sont pris dans une telle surabondance de matière imprimée, que moi-même à vrai dire, malgré tous mes efforts, n’ai pas encore réussi à les isoler, à les assembler. Le monde en fait me paraît rempli de plagiaires, ce qui fait de mon travail une longue traque, la recherche têtue de tous ces menus fragments inexplicablement dérobés à mes livres futurs.

Marcel Bénabou, Pourquoi je n’ai écrit aucun de mes livres, Textes du XXe siècle, Hachette 2006
...................................................................................................................................................



Le retour de mes E vres futures

Les livres que je ne veux  nullement écrire, ne t'imagine aucunement, lecteur , que ces rédactions soient inexistantes.Que nenni!(Je  soutiens  cela définitivement )Elles existent  ,comme en suspens:les rédactions littéraires universelles les englobent.Les bibliothèques les enclosent:phonèmes, morphèmes, et  occasionnellement syntagmes.
Cependant, comme le remplissage les submerge, comme le matériau imprimé les envahit, impossible , actuellement,  de les isoler, de les assembler, en dépit de mes efforts.Effectivement , le monde me semble rempli de plagiaires, et cette tâche personnelle est une longue traque, une recherche têtue de menus fragments inexplicablement ôtés de mes oeuvres futures.

Marcelle Bénabou, Comment je  refuse de rédiger mes livres.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire