Rechercher dans ce blog

mercredi 17 octobre 2007

Approche de Diomira en cinq haÏkaÏ


Voyageur en marche
Parti de là jusqu'à l'Est
Enfin Diomira
Bronze étain argent
coq matinal sur la tour
effigies des Dieux
Pour lui familières
côtoyées en d'autres villes
toutes ces splendeurs
Un soir de septembre
lampions sur jour décroissant
le génie du lieu
Hou! D'une terrasse
minute déjà vécue
bonheur qui s'étire
Miss Yves.
Sur un thème d'Italo Calvino, les Villes invisibles

Aucun commentaire:

Publier un commentaire